Lorsque Precimicron fait appel à Apia Technologie, l'objectif est d'atteindre un haut niveau de sécurité pour l'alimentation des broyeurs et des tamiseurs, ainsi que pour le nettoyage et la maintenance. Le partenariat entre les deux acteurs a finalement permis de reconcevoir le process complet dans une logique de sécurité et de productivité. 

Concevoir un process complet de broyage et tamisage

Spécialisée dans la transformation de matières premières alimentaires et non-alimentaires, la société Precimicron, basée à Biarritz (64), souhaitait entièrement moderniser son process de broyage et de tamisage.

L'enjeu majeur était de sécuriser les opérations de manutention des ingrédients. La solution proposée par Apia Technologie a également permis d'améliorer la productivité de l'outil industriel.

Les matières premières sont conditionnées en big-bag ou en sacs 

Spécialisé dans le traitement et le reconditionnement, Precimicron réceptionne diverses matières premières de ses clients :

  • en  big-bags de 400 kg à 1 tonne ;
  • ou en sacs de 20 à 25 kg.

Un diagnostic global du process de broyage et de tamisage afin de réaliser une modernisation complète des installations

Lorsqu'Apia rencontre les équipes de Precimicron, un projet centré sur la sécurisation des opérations de manutention est déjà dessiné.

Un audit plus global et la prise en compte des ambitions de développement de l'activité ont permis de faire émerger une stratégie sur le plus long terme.

« Les équipes d’Apia Technologie ont su se positionner comme un véritable partenaire technique, inscrit dans le temps, précise le responsable de production de l’usine de Biarritz. Avec eux, nous sommes repartis d’une feuille blanche afin de mettre en œuvre la solution la plus efficace et sécurisée au regard de nos besoins. »

Obtenez gratuitement notre guide sur les flux d'ingrédients secs.  Booster votre rentabilité

Gérer des stocks tampons pour améliorer la productivité

Le transfert automatisé par vis flexible permet de gérer toutes les opérations de manutention et de nettoyage au sol.

Tous les équipements sont vidangeables et facilement démontables pour faciliter le nettoyage.

Pour éviter les goulets d'étranglement, le process est calé sur chaque étape de transformation et de traitement des ingrédients.

  1. Une première station de vidange bigbag alimente un broyeur existant, via un Transitube® de 4 m ;
  2. Les produits broyés sont ensuite stockés en bigbag dans l’attente de leur tamisage ;
  3. Une seconde station de vidange automatique est reliée au tamiseur par une vis de transfert de type T51 d'une longueur de 3m.

Des dévoûteurs ont été installés dans chacune des trémies présentes sous les stations de vidange pour gérer les produits d'écoulement difficile.

Vis de transfert de poudres Apia Technologie de type T51 pour alimenter le broyeur Precimicron
Une vis de transfert alimente le broyeur

 


La collaboration entre les deux industriels s'est ainsi avérée très fructueuse :

  • Les arrêts de lignes ont été divisés par 5 ;
  • La qualité de broyage et de tamisage s'est améliorée ;
  • La sécurité des opérateurs est maintenant assurée ;
  • Les gains de productivité sont mesurables.

Un partenariat qui se poursuit pour compléter le process dans une optique de polyvalence et d'évolutivité.

Télécharger l'article