Réduire la pénibilité

La maison Bigallet, basée à Virieu-sur-Bourbre en Isère (38), souhaitait réduire la pénibilité de l’étape de transfert de sucre bio vers cuve de préparation de sirops de fruit bios. 

Les matières premières sont stockées en sacs

Le sucre bio est conditionné en sac de 25 kg.

Un poste vide-sacs mobile supprime la manutention des sacs à bout de bras

Un poste de chargement mobile, doté d’une vis Transitube® de 2 m, assure le transfert de sucre bio de la trémie du vide-sac vers la cuve de préparation de sirops bio. « L’enjeu central de cet investissement était de réduire la pénibilité pour les opérateurs, précise la responsable technique chez Maison Bigallet. Certains étaient susceptibles de lever, à bout de bras, une centaine de sacs par jour, en utilisant un marchepied. Le risque d’accident était relativement élevé. »

 

Grâce au convoyage en circuit fermé, via une spire inox, l’entreprise a également amélioré sa productivité. « La linéarité de l’alimentation est optimale. C’est d’autant plus appréciable que la caractère compact de la station vide-sac a permis une implantation dans un périmètre de production réduit. »