Automatiser les tâches répétitives et pénibles tout en supprimant les sacs jetables

Fabricant d’ingrédients et d’additifs de panification et de viennoiserie, le groupe Carif, basé à L’Union (31), souhaitait automatiser l’alimentation en farine de deux mélangeurs premix.

Les matières premières sont stockées en silo

Initialement livrée en sacs de 25 kg, la farine est stockée dans un silo 25 t situé à l’extérieur de l’usine.

Des trémies pesées alimentées par des Transitube® de grande longueur approvisionnent les mélangeurs

Le transfert de farine vers le mélangeur 4500 et le mélangeur poudre, est réalisée par l’intermédiaire de deux vis Apia Transitube® distinctes d’une longueur de 18 m. « Notre objectif principal était de limiter la pénibilité pour les opérateurs, précise le directeur de production. En effet, pour le mélangeur 4500, une journée d’activité peut représenter jusqu’à 3,5 t de farine mise en œuvre, soit 140 sacs à décharger manuellement. Il suffit désormais aux salariés de presser un simple bouton pour actionner la vidange automatique du silo. »

Si le remplissage du mélangeur poudre s’effectue toujours via une trémie pesée de 100 kg, une nouvelle trémie 200 kg a été installée en amont du mélangeur 4500. « Cela nous a globalement permis d’améliorer notre productivité de l’ordre de 20 %. Mais surtout, nous avons réduit nos déchets. Mis à part pour les produits complémentaires, ajoutés à la main, les sacs vides ont disparu de l’atelier. »

En complément, Apia Technologie a proposé à Carif d’aller plus loin dans la modernisation de sa ligne 4500 avec une automatisation de l’ensachage. Vous retrouverez tous les détails de cette solution complémentaire dans le communiqué « Automatisation de l’ensachage de premix farine ».