Automatiser l’alimentation de la ligne production

La chocolaterie Dardenne à Luchon (31) voulait réduire la pénibilité de ses opérateurs qui alimentent en sucre bio, cacao et noisettes, ses trois lignes de production.

Les matières premières sont stockées en sacs

Le sucre bio, le cacao et les noisettes sont conditionnés en sacs de 25 kg.

Un poste vide-sacs mobile permet d’alimenter plusieurs lignes de production en réduisant la pénibilité des tâches

Face à une montée en puissance de sa production, qui l'amène à consommer jusqu'à 2 t par jour de sucre et cacao bio, le chocolatier haut de gamme Dardenne voulait diminuer la pénibilité du poste d'alimentation. « Les opérateurs devaient porter des sacs de 25 kg en montant sur un escabeau à 1,7 m de haut », confirme le directeur d'usine.

 

Souhaitant disposer d'une installation flexible et mobile vers ses 3 lignes de production, le maître chocolatier a loué, à Apia Technologie, une station d'alimentation EMB. « L'alimentation de la trémie tampon, d'une capacité de 100 kg, s'effectue toujours manuellement mais à hauteur d'homme. Grâce à la vis flexible, nous enregistrons également des gains de productivité puisque l'alimentation est plus rapide. »

 

Capable de convoyer d'autres types de matières premières, comme le cacao ou les noisettes, Dardenne a finalement décidé d'acquérir la station EMB. « Elle répond parfaitement à nos attentes dans le sens où la problématique de réduction de la pénibilité des collaborateurs a été résolue. »