Le Journal du Vrac revient sur l'installation APIA Technologie en fonctionnement depuis 2016 chez Justin Bridou, une filiale du groupe Aoste-Campofrio.

Optimisation du stockage et du process de dosage des matières premières

Le lactose et le sel sont désormais stockés en big bags de 1 tonne au lieu du stockage en sacs.

L'automatisation de l'acheminement de ingrédients vers l'atelier de hachage a permis de gagner en flexibilité et en précision au niveau de la préparation des recettes.

Mise en place d'une solution de vidange de big bags et d'un poste vide-sacs de grande capacité

reprise sous bib bag sel

Un réseau pour le sel et le lactose permet de transférer chaque matière jusqu'à son lieu d'utilisation par vis souple à l'abri de l'humidité ambiante.

Pour le sel nitrité, APIA Technologie a installé un poste vide-sacs de grande capacité qui alimente une trémie peseuse. C'est un réseau aérien qui ne gêne en rien la production dans l'atelier de hachage.

Grâce au transfert en circuit fermé qui réduit les risques de condensation plus aucun arrêt de ligne n'a été constaté suite à des bourrages de lactose.

Les opérateurs pilotent désormais un système qui relie, via trois vis flexibles distinctes, deux stations de vidange big-bag, ainsi qu’un poste vide-sacs pour le sel nitrité, à la ligne de fabrication.

tremie sur pesons dédiée au lactose

Les bénéfices :

  • Qualité , respect des recettes
  • Economies d'achat matières premières
  • Réduction de la pénibilité
  • Productivité

Télécharger l'article 

>>Lire l'article de blog consacré à cette réalisation